Partagez
 

 Nighthawks ¤ Neela

Aller en bas 
Invité
Anonymous
Invité


Nighthawks ¤ Neela Empty
MessageSujet: Nighthawks ¤ Neela   Nighthawks ¤ Neela EmptyVen 4 Jan - 11:46


César & Neela
“Les vieillards et les oiseaux affrontent chaque année le même problème : passer l'hiver. ”

Le réveil a été brutal, le téléphone sonne, il faut être sur le pied de guerre dans 30 min tapante. Ce boulot je l’aime mais qu’est-ce qu’il m’apporte comme emmerdes. Une douche rapide et un café sur le pouce ne m’aideront pas à ouvrir définitivement les yeux. Je jette un bref coup d’œil à ma table basse. Merde j’ai encore dû abuser… Je n’arrive pas à m’endormir si je ne m’assomme pas, les visages d’Iris et Louve ne cessent de me hanter, je sais plus où j’en suis vraiment un vrai bordel. C’est l’un de ces carrefour de vie où l’on se retrouve bloqué dans une impasse. Quel que soit le choix aucun ne me satisfera pleinement. Je suis un perpétuel indécis, un mec qui a peur de l’engagement quel qu’en soit sa forme, mais qui rumine depuis dix ans le souvenir d’un mariage avorté. Je n’ai pas le temps pour réfléchir une journée de boulot m’attend.

« On va s’manger un bout dehors tu viens ? »
Je décline l’invitation d’un geste. Je n’en ai pas envie, je préfère me retrouver seul.  Je sors du commissariat les mains dans les poches, le froid me fouette le visage et mon ventre crie  famine. En y réfléchissant bien je n’ai rien avalé depuis… pas mal de temps. La nuit est tombée depuis bien longtemps, je regarde rapidement au loin les rues semblent totalement désertent. Je me réfugie dans ma voiture et ferme les yeux. Je suis fatigué. Depuis combien de temps je n’ai pas réellement dormi ? Avec l’affaire Harper, les gardes et les sorties s’enchainent. Il faut toujours plus de flic prêt à servir. Les astreintes ne s’arrêtent plus. C’est une vie que j’ai choisie et puis contrairement à d’autre je n’ai pas de vie de famille à gérer en rentrant chez moi. Mais mon corps à ses limites aussi. Je passe une main sur mon visage tout en ouvrant les yeux, comme-ci j’attendais un signe qui me permettrait de tenir éveillé. Il est plus de 22 heures, mon ventre émet des sons venus d’un autre monde, je souris seul comme un idiot dans mon tas de ferraille. Je connais un petit restau’ à quelques ruelles d’ici qui saura satisfaire mon besoin primaire. Je sors de la voiture est la verrouille, puis me lance à l’assaut des quelques ruelles. L’enseigne lumineuse luit dans la nuit, j’ai peut-être une chance pour que le service ne soit pas terminé. Je m’avance en prenant le temps de m’arrêter devant la façade de l’établissement. Etrange vu de l’extérieur j’ai l’impression d’être au beau milieu d’un tableau de Hopper.  Je passe une main sur mon visage, la fatigue me fait divaguer. Je pousse la porte de l’établissement que je ne connais que trop bien. Cela fait des années que je passe par là pour manger un truc sur le pouce quel que soit l’heure du jour ou de la quasi’ nuit. Je me dirige sur un petit coin de bar. Je jette un œil à l’horloge murale avant de l’adresser avec un sourire à la jeune serveuse « Ça serait abuser de votre gentillesse et celle de vos équipes en cuisine de vous demander si vous auriez encore quelque chose à grignoter ? ». Il n’y a pas grand monde dans le petit troqué et elle doit avoir qu’une envie c’est de rentrer chez-elle. Si elle m’envoie sur les roses je ne pourrais que comprendre…

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Neela Bishop
Neela Bishop
OUR DIRTY INHABITANTS
› arrival date : 30/12/2018
› posts : 69
› age : vingt-trois ans à peine, des rêves plein la tête
› work/studies : diplômée d'une école d'art, elle passe de job alimentaire en job alimentaire. Pour le moment, elle est serveuse
› address : elle vit à Hillsboro Heights


[ personal stuff ]
friend list:

Nighthawks ¤ Neela Empty
MessageSujet: Re: Nighthawks ¤ Neela   Nighthawks ¤ Neela EmptyVen 4 Jan - 14:31


Nighthawks


Un nouveau boulot, encore un qui n’a rien à voir avec ce qu’elle a étudié. Faire des études, faire des projets, imaginer ce que pourrait être sa vie, et puis sortir de l’académie et se rendre compte que personne n’a besoin d’une photographe. Tout le monde aujourd’hui s’improvise photographe, on prend des images de sa vie, de celle des autres, de nos voyages et de nos envies, de nos peurs. Tout le monde a envie d’exposer sa vie, de montrer à quel point on est heureux. Des apparences, les apparences sont tellement importantes aujourd’hui. Elle en sait quelque chose Neela. Cacher les apparences, cacher qui elle est réellement, c’était ce qu’elle faisait depuis l’âge de douze ans. A Providence, elle avait eu tellement de mal à ne plus être Nina Cartwright, mais ici, à Hillsboro, elle avait eu l’occasion de changer les apparences, de changer qui elle était. Elle était devenue Neela Bishop, et même s’il lui avait fallu beaucoup de temps pour s’habituer à sa nouvelle identité, elle s’y était faite aujourd’hui et était plus heureuse qu’elle ne l’avait jamais été.
Bien sûr, elle avait fait une merveilleuse école d’art, avait obtenu un diplôme qui, pour le moment du moins, ne lui servait à rien. Elle enchainait les petits boulots pour subvenir à ses besoins, payer la location de son appartement, les factures de sa voiture et celles de son logement. Neela s’en sortait bien, elle faisait les heures nécessaires pour pouvoir tout payer et puis, quand elle avait du temps, pendant ses pauses et ses jours de congé, elle tentait de trouver ce qu’elle pourrait bien faire de sa vie. Son bonheur à elle, c’était de photographier les moments de bonheur.

Pour le moment, Neela bossait donc dans un petit restaurant de quartier, un endroit où les badauds se rendaient souvent pour déguster un hamburger, spécialité de la maison. D’autres venaient seulement pour boire une boisson chaude ou bien pour prendre un petit déjeuner avec saucisses et œufs brouillés. Quoi qu’il en soit, elle avait continuellement du travail et ce n’était pas négligeable. Elle faisait beaucoup d’heures, mais ça lui permettait de mettre beaucoup d’argent de côté. Neela était fière de ce qu’elle faisait, elle aimait bien cet endroit, elle n’était pas souvent embêtée par des mecs saouls, elle se contentait de servir, de sourire à la clientèle et de faire en sorte que tout le monde soit toujours servi avec ce dont il avait envie.
L’heure était déjà bien avancée ce soir, il n’y avait plus que deux ou trois clients dans le restaurant. Neela était en train de nettoyer les tables et le comptoir quand elle entendit la porte s’ouvrir. Un homme entra. Elle lui sourit en lui souhaitant le bonsoir, puis le laissa s’approcher du bar et s’installer :

Mais pas du tout ! Je vais voir en cuisine mais il me semble qu’il reste des burgers. Ca vous dirait un bon hamburger avec des frites ?

Derrière le comptoir, on pouvait remarquer les croquis que Neela passait son temps à faire entre deux commandes, entre deux clients. Elle était pas du genre à s’ennuyer Neela, toujours occupée à faire quelque chose, mais quand l’heure était aussi bien avancée et qu’il n’y avait rien d’autre à faire qu’attendre, alors elle dessinait, pour éviter de penser à s’endormir.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Fear the fear
Being brave isn’t the absence of fear ▬ Being brave is having that fear but finding a way through it..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nighthawks ¤ Neela
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Dirty Folks :: Hillsboro, Maine :: Downtown-
Sauter vers: