Partagez | 
 

 night meeting (giuliet)

Aller en bas 
Julian Blackwell
Julian Blackwell
YOUR DIRTY STAFF
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 419
› age : twenty-seven years, thirty coming quickly
› work/studies : gladiator in a suit. lawyer in service of people.
› address : center street


MessageSujet: night meeting (giuliet)   Mer 28 Nov - 13:14

Il se faisait tard. Tu venais de passer une bonne partie de la soirée avec ton meilleur ami Wayne comme dans le bon vieux temps. Il faut avouer vous aviez un peu bu. Mais tu savais que tu saurais conduire tranquillement jusqu'à chez toi. Tu n'avais pas bu au point de voire flou devant toi. Juste tu te sentais bien et léger. Tu conduisais tranquillement direction Center Street. Il devait être presque trois heure du matin. Les rues étaient calme et paisible. Personne ne pouvait se doutait à ce moment la de tous les secrets qu'avant le ville d'Hillsboro et pourtant il était bien la. Comme cette jeune fille qui marchait seule dans le rue. Une jeune fille seule dans la rue ... et à cet heure-ci en plus. C'était du grand n'importe quoi ça. Une fois que tu arrives à la hauteur de la fille, tu ralentis quand même un peu pour essayer de voir son visage. Giuliet. C'était la fille Walden. Tu l'as dépasse et te gare sur le côté. Descendant de la voiture pour pas l'effrayé, tu te mets bien sous la lumière d'un lampadaire pour qu'elle puisse te voir. «  Giuliet ? Mais qu'est-ce que tu fais dehors à cet heure-ci ? » Pendant un instant, tu crains le pire ! Et si William l'avait entraîné dans ses conneries et qu'elle était en direction d'une vente ou d'une connerie comme ça ...

@Giuliet Walden

_________________
- -  I know I'm probably much too late to try and apologize for my mistakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-hillsboro.forumactif.com/t494-you-know-how-we-
Giuliet Walden
Giuliet Walden
OUR DIRTY INHABITANTS
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 212
› age : 17 ans, l'âge des conneries, des grosses comme des petites bientôt 18 elle à encore la vie devant elle la môme
› work/studies : Lycéenne qui s'ennuie à mourir, elle en peut plus des cours et rêve de repartir en voyage pour rencontrer des gens & Baby-Sitter pour des parents
› address : Elle vit encore avec sa mère plus avec son père qui est décédé. Elle à sa propre chambre avec la porte qui claque souvent


[ personal stuff ]
friend list:

MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Mer 28 Nov - 13:22

"Tu fais chier Will". Vraiment je me casse". Enervée tu attrapas ta veste et claquas la porte de chez lui avec violence, lui faire comprendre que tu étais en colère, tu en avais marre de voir ses potes toute la journée chez lui. Mais, pourquoi tu avais fait cela ? Il était tard et tu habitais clairement pas dans le même quartier que lui, tu poussas un soupir en quittant son hall refermant doucement la veste sur ton corps qui avait déjà froid, beaucoup trop froid. Il faisait nuit, beaucoup trop nuit et tu tournais sur toi même aux moindres bruits. Une voiture passa pas loin de toi, puis s'arrêta devant, merde c'était un violeur ? Un kidnappeur ? Tu allais clairement te faire tuer par ta mère. Tu décidas d'avancer comme si de rien n'était quand tu reconnus la voix de Julian, tu poussas un long soupir. Finalement tu aurais voulu que ce soit un kidnappeur. "Et toi ?". Tu passas une main dans tes cheveux "Je rentre de chez un ami !". Mensonge numéro un. Tu voulais pas parler de William, pas maintenant tu savais qu'il l'aimait pas trop et tu avais pas envie d'entendre des choses mauvaises sur l'homme que tu aimais, même si en ce moment à cette seconde même tu avais juste envie de le voir mort sur le troittoir devant tes pieds. Ouais tu pouvais être violente comme femme quand tu souffrais "On va boire un café ? y'a bien un truc ouvert? Ma mère va me tuer, elle croit que je dors chez Selyan". Sourire sur ton visage d'ange, enfin tu espèrais que cela marche sur Julian

@Julian Blackwell

_________________

( Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Blackwell
Julian Blackwell
YOUR DIRTY STAFF
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 419
› age : twenty-seven years, thirty coming quickly
› work/studies : gladiator in a suit. lawyer in service of people.
› address : center street


MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Jeu 29 Nov - 12:26

« De chez un ami hein ... » Tu n'y crois pas une seule seconde mais tu laisses passer. Reconnaître le mensonge sur le visage des gens tu savais faire. Et tu savais que si Giuliet mentait comme ça, c'est que tu n'allais pas aimer la réponse, et la seule réponse que tu n'apprécierais vraiment pas c'est qu'il s'agisse de ton viel ami William ... enfin ami c'est relatif. Tu la regardes faire son visage d'ange. Tu secoues la tête en essayant de cacher ton sourire. « Monte dans la voiture. » Et sans même vérifier qu'elle te suivait bien, tu te réinstalles au volant de ta voiture. Quelque secondes après, tu entends la porte côté passé s'ouvrir et se refermé. « Un café puis je te ramène chez toi » dis-tu en démarrant. Tu savais que si tu osais laisser traîner Giuliet dehors comme ça, non seulement tu t'en voudrais mais sa mère aussi t'en voudrait. Tu pris la direction d'un café que tu savais ouvert toutes la nuit. Bon c'était un café un peu particulier vu qu'il faisait épicerie en même temps. Vous restiez silencieux dans la voiture un moment avant que tu ne prises le silence. « Tu vas finir par me dire la raison du pourquoi tu étais seule dehors ou va falloir que je devine moi même ? » Tu l'aimais bien cette petite et va savoir pourquoi tu ressentais ce besoin de l'aider et de la protégé, même d'elle même et des tours que peut jouer cet page là.

@Giuliet Walden

_________________
- -  I know I'm probably much too late to try and apologize for my mistakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-hillsboro.forumactif.com/t494-you-know-how-we-
Giuliet Walden
Giuliet Walden
OUR DIRTY INHABITANTS
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 212
› age : 17 ans, l'âge des conneries, des grosses comme des petites bientôt 18 elle à encore la vie devant elle la môme
› work/studies : Lycéenne qui s'ennuie à mourir, elle en peut plus des cours et rêve de repartir en voyage pour rencontrer des gens & Baby-Sitter pour des parents
› address : Elle vit encore avec sa mère plus avec son père qui est décédé. Elle à sa propre chambre avec la porte qui claque souvent


[ personal stuff ]
friend list:

MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Sam 1 Déc - 1:09

Tu mentais beaucoup  facilement, trop facilement. Surtout quand il s'agissait de William, car tu l'aimais tellement ce mec. Tu poussas un soupir bien sur qu'il avait vu ton mensonge, tu montas sans rien dire dans la voiture, tu montas en attachant ta ceinture regardant la ville à travers cette fenêtre l'envie de pleurer, l'envie de tout casser , de tout plaquer.  "Oui juste un petit café, j'ai juste pas envie de me retrouver dans ma chambre, de me retrouver toute seule au milieu des murs!". Tournant doucement ta tête vers lui, sourire sur les lèvres tu montrais un autre visage et pourtant tu laissas le silance s'installer, tu laissa sun silence de plomb. Retournant la tête vers la ville qui défilait, cette ville que tu n'aimais pas , cette ville que tu voulais tant quitter pour voyager, pour connaître encore ce bonheur que tu avais à découvrir des nouveaux pays. Toi t'étais enfermée dans cette bulle, dans tes pensées tu sursautas quand il brisa ce silence "J'étais dehors pour un mec, pour un mec qui ce soir était pas là, oui je t'ai mentis ouvertement et j'en suis désolé. Je t'ai mentis car j'avais peur, peur de ta réaction j'ai pas envie d'entendre des mauvaises choses ce soir, j'ai pas envie de soufrir encore". Tu ouvris la portière une fois devant le café pour rentrer sans l'attendre dans le café, trouvant une petite table libre. Sympa comme café 'Je peux te poser une question?". Dis-tu quand il arriva enfin! Sans pronnoncer le prénom de l'homme que tu aimais tu posas ta question "Pourquoi tu ne l'aimes pas ? Je veux dire il est gentil avec moi!". Tu connaissais pas grand chose de sa vie, et tu sentais que ce soir tu allais en apprendre des bonnes. Tu pris un chocolat chaud avec un gâteau, tu avais l'impression d'être une fugitive

@Julian Blackwell

_________________

( Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Blackwell
Julian Blackwell
YOUR DIRTY STAFF
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 419
› age : twenty-seven years, thirty coming quickly
› work/studies : gladiator in a suit. lawyer in service of people.
› address : center street


MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Dim 9 Déc - 22:18

Sans le vouloir Giuliet te rappelais un peu toi quand tu avais son âge. La rebelle, l'envie de partir loin, l’insolence envers sa mère ... c'était totalement toi à dix-sept ans. Tu en avais fait des conneries. Et puis tu avais finis par te calmer. T'étais encore un peu agité quand tu avais rencontré Bree mais elle avait su concentrer cette rage en toi pour le remplacer par autre chose. Tu espérais qu'un jour, Giu connaisse la même chose. Tu hochas la tête. Vous étiez tombé d'accord un café et tu la ramènerais. Finalement tu décides de pas lâcher l'affaire. Tu savais quand plutôt elle t'avait mentis. Pour un mec. Pas besoin de réfléchir plus pour savoir de qui elle parlait. Tu les avais déjà croisé plusieurs fois ensemble. Et sincèrement tu n'aimais pas ça. Pensant que la petite parlait, tu t'étais garé et dès qu'elle finit, elle sortit de la voiture, sans te laisser le temps de répondre. D'un côté ce n'étais pas plus mal parce que tu savais pas quoi vraiment répondre à part lui faire la morale et tu avais bien compris que ce n'était pas ce qu'elle voulait. Tu finis par suivre Giu dans le café/épicerie et t'assois en face d'elle. Mais dès que tes fesses frôlèrent la banquette, elle te posait une question. Sans réfléchir, tu hochais la tête en lui disant : « Oui vas y ... » redoutant quand même un peu ce qu'elle pouvait bien te demander, bien qu'en soit elle l'avait déjà posé sa question.  Tu restas un peu estomaqué devant sa question ... tu savais très bien de qui elle parlait sans qu'elle n'ait besoin de prononcer son prénom. « C'est pas que je ne l'aime pas ... c'est juste compliqué entre nous ... » Une serveuse arriva dès que tu finis ta phrase et vous passez commande. Tu pris un grand café noir, histoire de dilué le tout avec l'alcool bu plus tôt, et une assiette contenant du bacon, des oeufs brouillé et des toasts. Il était presque quatre heure et tu mourrais de faim. Lorsque la serveuse partit, tu repris. « J'ai grandis avec lui ... c'était même l'un de mes meilleurs amis quand j'étais plus jeune ... » Tu ne lui parlas pas du secret. Le secret que vous liait Penny, William et toi. C'était votre secret et tu préférais ne pas y penser. « Et puis les choses ont changé. J'ai changé et il a changé aussi. Aujourd'hui il n'est pas quelqu'un qu'une jeune fille comme toi devrais fréquenter ... » Pour appuyer tes propos tu secouas légèrement ta tête de gauche à droit en la regardant. Malgré qu'il était ton meilleur ami d'enfance, malgré qu'au fond vous seriez toujours lié et qu'il y aurait toujours une partie de toi qui croit en lui, tu savais qu'il n'était pas une bonne fréquentation. « La preuve, tout à l'heure tu as mentis pour lui ... »

@giuliet walden

_________________
- -  I know I'm probably much too late to try and apologize for my mistakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-hillsboro.forumactif.com/t494-you-know-how-we-
Giuliet Walden
Giuliet Walden
OUR DIRTY INHABITANTS
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 212
› age : 17 ans, l'âge des conneries, des grosses comme des petites bientôt 18 elle à encore la vie devant elle la môme
› work/studies : Lycéenne qui s'ennuie à mourir, elle en peut plus des cours et rêve de repartir en voyage pour rencontrer des gens & Baby-Sitter pour des parents
› address : Elle vit encore avec sa mère plus avec son père qui est décédé. Elle à sa propre chambre avec la porte qui claque souvent


[ personal stuff ]
friend list:

MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Jeu 13 Déc - 10:09

Ce soir tu avais besoin de parler, de vider ton sac pourtant c'était pas à Julian que tu devais dire les choses mais à ta mère ou au pire à William et pourtant ce soir tu parlais avec lui. la serveuse arriva, tu commandas un grand chocolat chaud tout en demandant si il y'avait des plats vegans, elle répondit oui en désignant le seul plat sur la carte, tu fis un grand sourire et le commanda. Tes yeux étaient fatigués, cette soirée tu aurais du la passer chez toi dans ton lit, ou à regarder un film avec ta mère sous un plaid bien chauf et un chocolat chaud fait maison. Mais, non tu avais décidé d'essayer de voir William, d'essayer de la comprendre de l'aimer. T'était une fille fragile qui avait juste besoin d'être aimée et tu étais tombée sur ton prince charmant qui finalement était loin d'en être un. La serveuse posa le tout devant vous, tu bus une gorgée de ton magnifique chocolat chaud tout en l'écoutant "Pourquoi vous dîtes tous cela? Il est jamais violent avec moi, il me ment pas!" . Elle était en suspend ta pharse, tu ne savais pas si il pouvait te mentir ou pas, tu passas une main dans tes cheveux avant de te coller au fond de la banquette pour le regarder dans les yeux "Tu vas me dire que tu as jamais oser mentir pour quelqu'un? tu vas me dire que tu as jamais inventé des mensonges pour sauver l'amour de ta vie?" . Pour William tu étais vraiment prête à tout même si tu savais que c'était pas bon, tu poussas un long soupir, un très long soupir en fermant doucement les yeux quelques secondes. Tu te mettais dans une merde noire avec cette histoire "Je sais que je change depuis que je suis avec lui, je me dispute avec ma mère pour tout et rien enfin surtout pour une chose" . Tu savais pas vraiment comment lui dire, tu montras la bague que tu avais à la main, cette bague qui signifiait que tu l'aimais que votre histoire était vraie, que toi et lui c'était pour la vie enfin tu voulais y croire. Seul l'avenir pourra te dire si votre histoire était vraie "N'hurle pas stp" . Oui tu préparais le coup avant de l'entendre hurler comme un taré dans ce café "Ma mère m'a assez hurlé dessus pour toute une vie et les prochaines " . La vie après la mort? Tu n'y croyais pas du tout mais tu savais que ta mère pouvait te poursuivre jusqu'a l'infini. Plantant ta fourchette dans les légumes tu savais que tu allais encore passer un mauvais quart d'heure

@Julian Blackwell

_________________

( Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Blackwell
Julian Blackwell
YOUR DIRTY STAFF
› arrival date : 19/11/2018
› posts : 419
› age : twenty-seven years, thirty coming quickly
› work/studies : gladiator in a suit. lawyer in service of people.
› address : center street


MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   Ven 14 Déc - 19:55

« Je n'ai jamais dis qu'il était violent ... ni que c'était un menteur d'ailleurs ... » dis-tu en la fixant. Pourquoi parle tel directement de violence ? Est-ce qu'un jour il aurait dérapé avec Giuliet ? C'était une question que tu te posais et tu n'hésiteras pas à la poser à Willi dès que tu aurais l'occasion de le croiser. Par contre pour le mensonge tu étais mitigé. Pour toi, tout le monde ment un jour ou un autre. Rare sont les personnes totalement sincère. Toi le premier, tu étais un bon menteur. Évidement comme tout le monde, tu t'étais fait attraper à mentir, mais tu trouvais en général toujours un moyen de s'en sortir. Mentir, cacher la vérité, c'était du pareil au même pour toi. Simplement, cacher la vérité donnait l'impression qu'on voulait protégé une personne alors qu'au fond, la seule personne qu'on veut protéger en mentant c'est soit-même. « Giuliet je suis avocat. Mentir c'est mon métier. Seulement on dit dans le jargon qu'on arrange plutôt la vérité. Et mon cabinet fait toujours en sorte d'être du bon côté ... » Tu lui souris. C'était pas toujours simple d'être du bon coté. Tout n'était jamais blanc ou noir. C'était une question de point de vue en fait. « Tu as dix-sept ans et tu parles déjà de l'amour de ta vie ? Tu as la vie devant toi, pourquoi le foutre déjà dans cette case là ? » Tu ne savais pas ce que William avait fait à cette jeune fille mais une chose était sur : elle l'avait dans la peau. Quand tu regardais Giuliet, tu savais que ce qu'elle ressentait pour Willi était multiplié puissance mille. La preuve, elle avait fait la connerie d'accepté d'être sa femme. Giuliet Steene. N'importe quoi. Tu comprenais pourquoi Mia avait hurlé. Et toi aussi tu avais envie d'hurler en plus de mettre ton poing dans la figure de monsieur Steene pour abusé d'une naïve jeune fille comme ça. Mais qu'est-ce qu'il avait dans la tête ce pauvre con ! Tu pinças tes lèvres, réfléchissant à ce que tu pouvais dire sans t'énerver. « Vous vous êtes ... » Tu ne peux finir ta phrase. Le mariage était impossible vu que la demoiselle n'était pas encore majeur. Donc c'était des fiançailles. En y réfléchissant bien, les fiançailles c'était juste un pré-engagement. Rien n'était encore joué. « Vous êtes sur que ... » Tu t'arrêtas en pleins milieu de ta phrase. En vrai tu t'en foutais de ce que pensait William. « Tu es sur de ce que tu fais Giu ? Le mariage sérieusement ? » Toi qui était avec Brionny depuis sept ans, vous n'aviez même pas emménagé ensemble. C'était ironique que Giu plus jeune que de toi de dix ans soit déjà fiancé alors que toi tu ne l'as jamais été. « C'est précipité tout ça ... peut être que tu devrais t'ouvrir à d'autres options ... » Elle était jeune. Elle avait la vie devant elle. Pourquoi s'interdire une vie génial pour s'enchaîner à un homme comme ça ?

@giuliet walden

_________________
- -  I know I'm probably much too late to try and apologize for my mistakes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-to-hillsboro.forumactif.com/t494-you-know-how-we-
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: night meeting (giuliet)   

Revenir en haut Aller en bas
 
night meeting (giuliet)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Moon Night ~~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Dirty Folks :: hors rp :: ménage avant saison 3-
Sauter vers: